CABINET DENTAIRE
DENTAL SPRING

Dr. Michael TOUBOUL,

Dr. Bruno AMAR,

Dr. Arnaud BRAHAMI,

36 rue tronchet
75009 paris
Tél. : 0142665257

Recherche

par mot-clés

Sur notre site Internet, vous trouverez des moyens de prévention pour une bouche et des dents saines ainsi que des informations pratiques sur l'équipe et le cabinet. N'hésitez pas à nous contacter !
La gingivite
La gingivite est une maladie de la gencive directement liée à certaines bactéries que nous avons naturellement en bouche.

Il y a un facteur génétique défavorable chez la moitié des patients, ceux-ci feront une maladie plus importante : la maladie parodontale, le déchaussement des dents, dont le premier traitement est le même que celui de la gingivite mais celui-ci ne sera pas suffisant, et cette maladie nécessite l’intervention de votre chirurgien-dentiste.

La gencive signale sa maladie en saignant. Le réflexe de tout un chacun est de ne pas toucher, de ne pas brosser la zone qui saigne. Or pour qu’il y ait un saignement, il faut une plaie; le premier soin d’une plaie est son nettoyage., en bouche avec une brosse souple et du dentifrice. Massage doux sur la gencive avec une petite brosse souple, tant pis si ça saigne, mais ne vous faites pas mal. Il est impératif d’y passer du temps mais en trois jours les saignements diminuent et disparaissent en une semaine.

Ne brossez pas les dents, ne soignez que la gencive, c’est elle qui est malade, gardez constamment le contact de la brosse avec la gencive, les dents seront propres. En cas d’échec consultez votre chirurgien–dentiste car cette maladie bactérienne « attaque » le cœur et les articulations.

Le tabac masque la gingivite et minimise les douleurs. Les patients consultent donc tardivement. Fumeurs consultez votre chirurgien-dentiste.


Edentation totale
Vous avez perdu la totalité de vos dents, soit au maxillaire (en haut) soit à la mandibule (en bas) soit sur les deux arcades. La solution traditionnelle du dentier n'est guère satisfaisante.

Les dents tiennent grâce à leur racine. Quand une dent manque, il est classique de s'appuyer sur sa racine pour la reconstituer (couronne, prothèse).

Quand la partie visible de la dent manque, on peut alors s'appuyer sur les dents ou les racines d'à côté pour reconstituer la dent absente (bridge).


Quand toutes les racines sont absentes, il est alors impossible de trouver un appui pour faire tenir les prothèses classiques. Il est traditionnel de concevoir une prothèse totale adjointe, encore appelée "dentier". Si son esthétique est parfois satisfaisante, il est peu probable que son confort soit agréable, voire supportable.


Même s'il est esthétique, le traditionnel dentier suppose de réduire le confort (goûter, embrasser...) et la fonction (mâcher, croquer, mordre...)


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés